L’histoire de la psychanalyse cuisinée

Jean d’Ylen, Faune mangeant des spaghettis, Publicité pour des pâtes alimentaires , 192?

« A pot of spaghetti extremely hard to digest»1

Carlo Bonomi (2017)

« Psychoanalytic filiations: Mapping the psychoanalytic movement« (disponible en consultation sur place à la bibliothèque Sigmund Freud) paru aux éditions du Karnac (2015), est un recueil d’articles de l’historien Ernst Falzeder. Le recueil est complété par un très dense travail graphique illustrant le réseau historique de filiation en psychanalyse : d’analysants à analystes et d’analystes à analysants. Falzeder a  fait le choix de donner à cette généalogie la forme d’un épais et sinueux buisson qu’il surnomma « Spaghetti Junction ».

C’est d’abord l’aspect inattendu de ce travail documentaire « difficile à digérer » selon Carlo Bonomi, dans un article datant de 20172 qui nous a séduit.  Les ondulations de ses nombreuses branches  nous ont permit ensuite de découvrir un auteur à l’origine d’une approche nouvelle des sources historiographiques en psychanalyse.

Un travail éditorial enjambant la censure

Carlo Bonomi (2017) rappelle que le travail éditorial sur les correspondances de Freud fut pendant longtemps altéré par de nombreuses censures appauvrissant considérablement la lecture et l’analyse de ces textes. Le travail de Falzeder s’inscrit selon l’auteur, dans une nouvelle dynamique scientifique et éditoriale plus respectueuse de l’intégrité de ces correspondances3 : il se distingue notamment par son méticuleux travail autour de la célèbre correspondance entre Freud et Ferenczi4 .

« Psychoanalytic filiations: Mapping the psychoanalytic movement » (2015) reprend des articles que Falzeder a écrit sur les débuts de l’histoire de la psychanalyse. Quelques chapitres abordent les relations que Freud a entretenu avec des figures clefs de la psychanalyse5 tout en proposant une réflexion sur le rôle qu’aurait pu jouer ces collaborations et conflits sur le développement de la discipline6.

La petite cuisine de la psychanalyse selon Falzeder

Le chapitre 3 « Filiations psychanalytiques : la psychanalyse prend effet »7 tout en retraçant le parcours analytique des principaux acteurs de la psychanalyse dans ses 3 premiers cercles, met en évidence un complexe réseau d’analyse intrafamilial, sentimental et professionnel. Grâce à un important travail d’enquête, c’est la complexité des interactions entre vies publiques et vies privées des analystes8 qui est soulignée. L’auteur fait croiser les histoires individuelles avec la grande histoire de la psychanalyse : fondement des écoles, jeux d’alliance, disputes et rivalités9.

L’illustration de Falzeder de ce système de formation est savoureuse : par son titre « Spaghetti junction »10, il désacralise de façon irrévérencieuse une nébuleuse dont le fonctionnement avait une dimension très solennelle.  Mais il s’agit surtout d’un outil documentaire précieux : en effet Falzeder explique que grâce à ce travail de fléchage qu’il a mené au fil de ses recherches sur la correspondance Freud/Ferenczi, des motifs inattendus lui sont apparus : nœuds, passerelles, carrefour etc11.

Carte séduisante et tourbillonnante, les spaghettis de Falzeder nous ont semblé être une façon sympathique d’aborder l’histoire de la psychanalyse. Éclairée par la lecture de cet ouvrage, la richesse de leurs sens pourra se déployer à vous entièrement.

 

Clémence Harter – Stagiaire bibliothécaire à la BSF


Ressource en ligne  : 

  • Ernst, Falzeder, Ma grande patiente, mon fléau principal : un cas de Freud inconnu jusqu’à présent et répercussions, Revue française de psychanalyse (vol. 61, n° 4, 1997), En ligne sur Gallica 
  • Brett Kahr, Interview with Ernst Falzeder, Karnocologie : talking about the talking cure [blog], 20 février 2015, En ligne
  • De nombreux textes de l’auteur sont également disponibles à la consultation sur place à la BSF. N’hésitez pas à parcourir notre catalogue.

Crédits images :

  • Jean d’Ylen, Faune mangeant des spaghettis, maquette d’affiche, publicité pour des pâtes alimentaires , 192?. En ligne, Bibliothèque Forney
  • Ernst Falzeder, Psychoanalytic filiations : mapping the psychoanalytic movement, Ed. Karnac (Londres), 2015
  • Spaghettis, Pixabay, Licence Créative Commons

Notes :

  1. Carlo Bonomi, Review of : Psychoanalytic filiations: Mapping the psychoanalytic movement, International Forum of Psychoanalysis, 2017 []
  2. Carlo Bonomi, 2017, op. cit. []
  3. En 1974, William Mc Guire publie la correspondance de Freud et Jung, débarrassée pour la première fois de toutes censures. En 1984 Jeffrey Masson propose à son tour la correspondance de Freud et Fliess dans leur intégralité. []
  4. Ce travail a été publié en plusieurs tomes entre 1996 et 2000 []
  5. Ferenczi, Abraham, Bleuler, Rank, Jung notamment []
  6. Chapitre un : « Healing through love ? »  A unique dialogue in the history of psychoanalyss (with Andrè Haynal) : cet article reconstitue les différends qui opposèrent Freud et Ferenczi sous la forme d’un dialogue.  Selon Carlo Bonomi (2017), cela est caractéristique de la démarche historiographique de Falzeder qui apprécie donner corps et voix aux collègues avec lesquels Freud échangea, même dans le conflit. []
  7. « The threads of psychoanalytic filiations, or psychoanalysis taking effect « . Il s’agit de la reprise d’un article qui fut présenté par Falzeder et Haynal à l’occasion de la conférence « La psychanalyse: 100 ans déjà… Contributions à l’histoire intellectuelle du 20ème siècle » en 1993 à Genève. []
  8. «  En résumé ce que l’on trouve dans l’histoire de la psychanalyse, ce sont des patterns répétés, des séries de relations chargées d’affect » page 280 , « Ce que nous savons pourrait n’être que le sommet de l’iceberg. » page 274. André HAYNAL, La psychanalyse 100 ans déjà…, GEORG Edition, 1996. []
  9. Il insiste notamment sur l’importance de l’implication de Eugen Bleuler (psychiatre à la clinique de Burghölzli en Suisse) dans la fondation de l’International Psychoanalytic Association : son appui institutionnel et académique []
  10. Expression anglaise faisant allusion à un carrefour très embrouillé en Angleterre. André Haynal, (1996), op. cit. []
  11. « Au fur et à mesure que croissait l’arbre généalogique, d’une manière pas du tout systématique, des rassemblements et des motifs, des centres d’influence, des connections inattendues devenaient visibles, des nœuds, des croisements et des ponts apparaissaient » page 257. André Haynal, 1996, op. cit. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.