À propos

La Bibliothèque Sigmund Freud appartient à la Société psychanalytique de Paris ( fondée en 1926). La BSF a été créé en 1934 par la Princesse Marie Bonaparte en même temps que l’Institut de psychanalyse. Tous deux étaient destinés à la formation des futurs psychanalystes. À sa mort en 1962, Marie Bonaparte lègue sa bibliothèque psychanalytique personnelle à la SPP : la collection de la BSF prend alors une valeur patrimoniale. D’abord réservée aux membres et analystes en formation de la SPP, la bibliothèque est maintenant ouverte à tout public.

Le fonds est constitué d’environ 50 000 documents (ouvrages et revues) concernant la psychanalyse et la psychologie clinique. Exhaustif quant à la production éditoriale française, ce fonds est également multilingue, avec  toutes les éditions originales de Freud et des premiers psychanalystes que ce soit en allemand, anglais, espagnol ou italien.

Ce fonds historique et patrimonial constitue une ressource unique en Europe pour l’histoire de la psychanalyse. Son catalogue est consultable en ligne.

Le carnet de la BSF a pour vocation de présenter les activités et les archives de la bibliothèque ainsi que les recherches suscitées par ses collections.

Par son carnet, la BSF entend donner un nouvel éclairage à certains de ses documents et ainsi entretenir la vitalité et l’actualité de ses collections et d’une discipline – la psychanalyse. La BSF est en effet riche de ressources insoupçonnées par ses usagers : documents iconographiques, revues et ouvrages épuisés, dédicacés ou annotés. Il s’agit de rencontrer des publics de chercheurs et praticiens déjà avisés tout en sensibilisant un public de curieux. Par le biais de son carnet, la BSF souhaite également rendre plus accessible son travail de veille documentaire.