Au cœur de la vague : la psychose se raconte au cinéma

Victor Hugo, La Durande portée par la lame, dessin à l’encre, 1891

Dans le cadre d’un cycle intitulé « Puissances de la folie » organisé par la Bibliothèque nationale de France nous avons découvert le moyen métrage de la réalisatrice Perrine Michel : Lame de fond (projeté le 29 mai) qui a reçu de nombreuses distinctions1.

Un public non averti peut penser de prime abord s’embarquer dans un documentaire introspectif : les paysages d’une campagne défilent tandis qu’une femme en voix off chantonne une comptine étrange.

Cette femme – Perrine Michel – confesse la vente d’une maison familiale où elle vient un temps poser sa caméra. Au travers de balades dans le jardin tapissé de feuilles mortes, d’explorations dans la bâtisse visiblement délaissée, Perrine Michel commence à déployer les souvenirs de l’enfance passée entre ces murs. D’abord lentement égrenés, des détails mettent en place une mécanique qui emportera brutalement le spectateur. Continuer la lecture de « Au cœur de la vague : la psychose se raconte au cinéma »

  1. 2013 : États généraux du film documentaire – Lussas (France) – Expériences du regard. 2014 : Scam – Paris (France) – Prix de l’œuvre d’art numérique. []